Toulon Voiles de Légende 2013


Posté par Thomas DEBESSE le 10/10/2013 à 21:36. cc Licence CC by (copiez-moi !)

Les voiles de légendes de la « Mediterranean Tall Ship's Reggatta » faisaient escale à Toulon du 28 au 30 septembre 2013. Pour les amateurs de photo c'était l'occasion de sortir les objectifs !

La rade de Toulon

Pour les amateurs de grands voiliers, c'était le moment de retrouver sur les mêmes quais l'historique Belem de Nantes et le tout neuf Alexander Von Humboldt II d'Allemagne :

le Belem et l'Alexandre Von Humboldt II

Ce fut l'occasion pour la communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée de transformer l’événement en une grande fête et accueillir des touristes venant de loin. Les officiels se pressent…

inauguration Inauguration

Remarquables

On ne pouvait manquer le très traditionnel et italien Amerigo Vespucci, aux voiles en toile de jute et aux cordages en fibre végétales et aux manœuvres toujours manuelles :

l'Amerigo Vespucci

C'était aussi l'occasion de voir travailler les membres des équipages dans les cordages… pour de vrai (ici sur l'Alexander Von Humboldt II) :

dans les cordages

Les équipages russes étaient certainement les plus visibles, ici les matelots du Mir. Dans cette ambiance festive, on notera la présence du Bagad de Saint-Mandrier (ici en photo) ainsi que le Bagad de Lan-Bihoué :

matelots du Mir bagad de Saint-Mandrier

Les amateurs de figures de proue pouvaient chercher la sirène du Alexander Von Humboldt II :

sirène

Ou le lion du danois Gulden Leeuw :

lion

Le très grand et russe Krusenstern était là, et accueillit sur son pont plusieurs cérémonies officielles :

le Krusenstern

À remarquer, la très jolie chapelle orthodoxe embarquée du Krusenstern :

chapelle du Krusenstern chapelle du Krusenstern

Une ancre à la proue du Santa Maria Manuela :

ancre

Médias

Évidemment la radio locale RCF Méditerrannée couvre l'événement.

Le capitaine de la Recouvrance, Yann Fournier, au micro d'RCF Méditerranée :

Yann Fournier

Et l'amiral Gachot, en direct sur RCF Méditerranée :

amiral Gachot

Visites et tourisme

Le Belem était certainement le bateau le plus visité, certainement à cause de sa renommée. Il fallait être courageux pour faire la queue, ou être très matinal :

le Belem

Il est vrai que l'Amerigo Vespucci était bien moins accessible à cause de son emplacement sur le port, très éloigné.

Le russe Mir était très remarqué :

le Mir

Pendant que certains prenaient des photos, d'autres dessinaient :

le Mir dessinatrice

La brestoise Recouvrance faisait des navigations à la demie-journée, on pu donc la voir naviguer :

la Recouvrance

La goélette espagnole Atyla en sortie :

l'Atyla

Certains voiliers sont de bois, mais les plus grands et plus récents sont d'acier, comme la portuguaise Santa Maria Manuela :

legende

Un voilier porte-voilier ?

legende

C'est toujours le Santa Maria Manuela :

legende

Animation

Le port vit des visiteurs affluer pendant trois jours d'affilée :

le port de jour

Samedi après-midi, la parade des équipages sur l'avenue de la République :

parade des équipages parade des équipages

Un déguisement complexe et original se faufilait dans la foule étonnée :

animation

À l'occasion de cette grande fête touristique, de nombreux artistes avaient improvisés leur spectacle. Et il faut dire que pour un enfant déguisé en pirate, le péruvien jouant sous un palmier de ses étranges instruments sur un fond de trois mats éveillait tout grand un rêve de nouveau monde.

La foule s'amassait tard le soir auprès d'un talentueux peintre aux imaginaires et lointains pays de rêve :

indien peintre

De plus traditionnelles danses provençales :

danses provençales danses provençales

Le port de nuit :

le port de nuit


Partager sur Facebook, twitter cette page, ou partager sur Google+.
Pour partager cette page vous pouvez aussi copier/coller cette adresse :
http://illwieckz.net/journal/Toulon_Voiles_de_Légende_2013


Étiquettes : Photographie, Reportage, Toulon.

Pas de rétroliens.