Avant de prendre la parole…


Posté par Thomas DEBESSE le 06/12/2012 à 20:11. cc Licence CC by-sa (copiez-moi !)
_

Il s'est produit plusieurs dérives sur certains médias sociaux et sur d'autres supports. Je crois que certains n'ont pas compris qu'ils participaient à une discussion publique soumise aux règles élémentaires d'une vie en société, et qu'ils n'avaient pas compris où ils avaient mit les pieds.

Alors je m'adresse à chacun :

Avant de prendre la parole, pars du principe que tout ce que tu dis ici est public.

Tu souhaites écrire sur mon mur ? Tu souhaites répondre à mes messages, participer aux débats que j'initie ? Demande-toi avant de parler si tu oserais crier la même chose dans une rue pleine de monde pour t'écouter, seul et les yeux bandés.


Dis-toi que si tu écris ici, tu n'es pas chez toi, tu n'es pas chez moi, tu n'es pas entre-nous, tu es dans la rue.

Tu sais d'où tu me connais, mais sais-tu d'où je connais ceux qui te liront ? Sais tu si tu n'es pas, parmi mes amis, une exception ? Tu sais d'où tu viens, mais sais-tu dans quel lieu tu entres ?

Ici ce n'est pas un salon guindé, ici ce n'est pas ton bistrot préféré, ici ce n'est pas ton cercle d'amis qui sait déjà ce que tu vas dire avant que tu ne le dises, et qui te répondra ce que tu attends, d'un air entendu !

Ici ce n'est pas un club privé, ici c'est la cour des miracles, et le miracle c'est de t'y avoir fait entrer !

Dis-toi que certains ne comprendront pas tes sous entendus, certains ne comprendront même pas que je t'aie pour ami.

Alors oui, tu as le droit de parler, mais avant d'ouvrir la bouche, avant d'envoyer tes mots, demande-toi si vraiment, tu es certain qu'il n'y a pas de sans-domicile-fixe, pas de syndicaliste, pas d'orphelin, pas de musulman, pas de bébéprouvette, pas de juif, pas de prostitué, pas de vierge, pas de métisse, pas de roux, pas de sage-femme, pas de drogué, pas de barbu, pas d'autiste, pas de rappeur, pas de journaliste, pas d'infirmier, pas de nationaliste, pas d'étudiant, pas d'handicapé, pas d'homosexuel, pas de curé, pas de fille-mère, pas d'adopté, pas de militaire, pas de chrétien, pas d'immigré dans mes amis que tu pourrais blesser ?

Dis-toi aussi que peut-être, tu peux être insultable gratuitement. Dis-toi qu'il y a certainement ici ceux qui te persécutent, et ceux que tu persécutes.

Je ne suis qu'un pont entre toi et ceux que tu ne comprends pas. Je cherche la vérité, pas l'autosatisfaction entre bien-pensants.

Alors oui, il n'est pas question de se taire pour ne froisser personne… ta parole est bienvenue, mais alors il te faut parler avec la vérité, la charité et la prudence pour exigence.


Partager sur Facebook, twitter cette page, ou partager sur Google+.
Pour partager cette page vous pouvez aussi copier/coller cette adresse :
http://illwieckz.net/journal/Avant_de_prendre_la_parole


Pas de rétroliens.