De la haine de l’autre, de l’asservissement de la femme et de la peur de ce qui n’est pas compris


Posté par Thomas DEBESSE le 11/05/2013 à 19:52. cc Licence CC by (copiez-moi !)

Cette nuit j'ai veillé à Paris. J'avais plusieurs rendez-vous, notamment quelques amis SDF avec qui je vais bientôt marcher vers Chartres, heureux de monter la tente ailleurs que sur des pavés. J'avais aussi prévu une ballade nocturne avec un ami. Profitant du pont du 8 mai et de l'Ascension offrant un repos exceptionnel, c'était aussi l'occasion de faire quelques photos de la capitale, de nuit.

Aventure d'une nuit

Vers minuit je quitte un ami pour en retrouver un autre… À une heure du matin, s'approchant d'un bar ouvert tard, mon ami demande une cigarette à une femme en terrasse. Étonnamment, l'homme assis à coté de la femme devient très violent, empêchant la femme de parler comme si elle était complètement irresponsable, s'interposant entre elle et mon ami comme si elle était dépossédée de sa liberté propre. L'homme ne supporte visiblement pas que mon ami s'adresse à la femme comme si elle avait une conscience et une volonté, hausse le ton pour empêcher la femme de parler et invective mon ami.

Alors qu'on dépasse le bar continuant notre chemin, j'entends des insultes fuser derrière-moi. Me retournant je me retrouve face à deux serveurs qui étaient invisibles à l'intérieur du bar lorsque mon ami a demandé sa cigarette, et qui sont sortis précipitamment en terrasse. Ils nous interpellent, rouges de colère. Ils nous insultent. « Sales pédés, cassez-vous ! Pédés ! ». Les clients du bar, complices, s'échauffent avec eux. On sera insulté jusqu'à ce qu'on disparaisse. « Pédés ! »

Le vrai visage de l'homophobie

Cette anecdote amène plusieurs constatations :

Derrière la haine, l'inconnu

J'ai souvent lu et entendu des accusations d'homophobie concernant La Manif Pour Tous. Pour avoir suivi et photographié sept manifestations nationales et régionales, et de nombreux autres actions en marge de ce mouvement, je peux assurer que je n'y ai jamais rencontré l'homophobie dont j'ai été témoin et victime cette nuit.

Il y a au contraire plusieurs choses que j'ai observé à la fois dans les discours officiels et à la fois dans les témoignages personnels des manifestants :

Toutes ces choses, qui ne sont pas l'homophobie, je les ai constatées et entendues à La Manif Pour Tous, ainsi qu'auprès des Veilleurs.

Cette nuit j'ai expérimenté que l'homophobie se nourrit des mêmes mécanismes qui nourrissent la peur de l'amitié, ou se nourrit encore… de l'incompréhension de la virginité.


Partager sur Facebook, twitter cette page, ou partager sur Google+.
Pour partager cette page vous pouvez aussi copier/coller cette adresse :
http://illwieckz.net/journal/De_la_haine_de_l_autre_de_l_asservissement_de_la_femme_et_de_la_peur_de_ce_qui_n_est_pas_compris


Étiquettes : Amitié, Homophobie, Homosexualité, Virginité.

Rétroliens : Journée internationale contre l homophobie 2013, La moniale la mère et la putain.